Renforcement de la gouvernance, secteur privé : la Banque mondiale injecte 350 millions de dollars au Togo sur quatre ans

La Banque Mondiale a examiné et approuvé un nouveau cadre de partenariat avec le Togo. Il couvre la période de juillet 2016 à juin 2020 et porte sur un montant de 350 millions de dollars. « Le nouveau cadre de partenariat va poursuivre l’appui à la mise en œuvre de projets et programmes déjà en cours, et propose huit nouvelles opérations dans les secteurs de l’énergie, la compétitivité et le développement des capacités, les infrastructures urbaines, les services logistiques, la santé, les services publics, la gestion des côtes et la gestion intégrée des catastrophes et des terres. Outre les opérations d’investissements, un certain nombre d’études analytiques et de services de conseil sont envisagés, notamment sur les questions suivantes : partenariats public-privé ; cadre fiscal ; stratégie de gestion de la dette ; évaluation de la politique foncière ; sources de croissance et de compétitivité ; évaluation des inégalités hommes-femmes ; services décentralisés ; et cadre stratégique pour l’économie bleue », lit-on dans le communiqué publié par la Banque Mondiale.

Un accent particulier sera mis sur le renforcement de la bonne gouvernance, les services essentiels et le secteur privé. Le document publié par l’institution bancaire précise que « la gouvernance est le thème fondamental et transversal de la nouvelle stratégie du Groupe de la Banque mondiale, avec le renforcement des institutions et la responsabilité comme deux grands objectifs inscrits dans les trois principaux domaines d’intervention : (i) la performance du secteur privé et la création d’emplois ; (ii) des services publics inclusifs ; et (iii) la durabilité et la résilience de l’environnement. »

Pour Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo ce nouveau cadre de partenariat n’est qu’une juste récompense pour le Togo qui, depuis 2008, à travers des réformes courageuses remonte la pente après 15 années de désengagement des bailleurs de fonds et affiche de belles perspectives s’agissant de sa croissance économique.

Boris Cyriaque

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Samedi
31° 25°
22 km/h
Humidité:76%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
Dimanche
31° 24°
18 km/h
Humidité:77%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
Lundi
32° 25°
17 km/h
Humidité:75%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Samedi
31° 25°
22 km/h
Humidité:76%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
Dimanche
31° 24°
18 km/h
Humidité:77%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
Lundi
32° 25°
17 km/h
Humidité:75%
Niege:4700m.
Pression:1011mb
tiempo.com   +info

Renforcement de la gouvernance, secteur privé : la Banque mondiale injecte 350 millions de dollars au Togo sur quatre ans

19th mai, 2017

La Banque Mondiale a examiné et approuvé un nouveau cadre de partenariat avec le Togo. Il couvre la période de juillet 2016 à juin 2020 et porte sur un montant de 350 millions de dollars. « Le nouveau cadre de partenariat va poursuivre l’appui à la mise en œuvre de projets et programmes déjà en cours, et propose huit nouvelles opérations dans les secteurs de l’énergie, la compétitivité et le développement des capacités, les infrastructures urbaines, les services logistiques, la santé, les services publics, la gestion des côtes et la gestion intégrée des catastrophes et des terres. Outre les opérations d’investissements, un certain nombre d’études analytiques et de services de conseil sont envisagés, notamment sur les questions suivantes : partenariats public-privé ; cadre fiscal ; stratégie de gestion de la dette ; évaluation de la politique foncière ; sources de croissance et de compétitivité ; évaluation des inégalités hommes-femmes ; services décentralisés ; et cadre stratégique pour l’économie bleue », lit-on dans le communiqué publié par la Banque Mondiale.

Un accent particulier sera mis sur le renforcement de la bonne gouvernance, les services essentiels et le secteur privé. Le document publié par l’institution bancaire précise que « la gouvernance est le thème fondamental et transversal de la nouvelle stratégie du Groupe de la Banque mondiale, avec le renforcement des institutions et la responsabilité comme deux grands objectifs inscrits dans les trois principaux domaines d’intervention : (i) la performance du secteur privé et la création d’emplois ; (ii) des services publics inclusifs ; et (iii) la durabilité et la résilience de l’environnement. »

Pour Pierre Laporte, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo ce nouveau cadre de partenariat n’est qu’une juste récompense pour le Togo qui, depuis 2008, à travers des réformes courageuses remonte la pente après 15 années de désengagement des bailleurs de fonds et affiche de belles perspectives s’agissant de sa croissance économique.

Boris Cyriaque

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop