Une rencontre riche et utile au village Evala

Le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique a participé du 12 au 23 juillet à la foire commerciale de Kara encore appelé village Evala. Au cours de ce rendez-vous culturel et commercial, le ministère a déplacé ses institutions spécialisées ainsi que les grands projets actuellement en cours d’exécution dans le village. Les responsables du MAEH n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre ce rendez-vous d’échange attrayant et fructueux. Une douzaine de stand ont bénéficié de l’appui technique et financier du MAEH pour participer activement à cette foire. Parmi, les stands de l’agriculture, on retrouve entre autres le stand de l’Agence nationale de sécurité alimentaire du Togo (ANSAT), l’Institut Togolais des recherches agronomiques (ITRA), l’Office national des abattoirs frigorifiques (ONAF), l’Institut de conseils et d’appui aux paysans (ICAT), etc.

Certains exposants partagent avec nous leurs missions et nous livrent leurs impressions sur cette foire.

Une initiative qui en vaut la chandelle à l’ONAF

Nombreux sont ceux qui adorent consommer la viande mais peu savent qu’avant sa consommation elle doit être inspectée par des experts en la matière. C’est ce qui explique la présence de l’Office National des Abattoirs et Frigorifiques (ONAF) à faire le déplacement du village Evala à Kara.

?

Les principales tâches de l’ONAF sont l’abattage et la commercialisation. Ensuite, il met la viande à la disposition des bouchers et des supermarchés via les voitures frigorifiques. Il contractualise avec les bouchers qui sont un maillon essentiel dans la chaîne de la commercialisation et de l’abattage de la viande. En fait, l’ONAF n’a pas sa ferme pour abattre le troupeau, mais c’est dans ses prérogatives que l’ONAF est appelé à fournir ces services. En particulier, l’ONAF dispose de structures d’inspection de la viande de la direction de l’élevage.

L’ONAF intervient pour éviter les abattages clandestins dans les coins et recoins où la viande est très prisée tel que chez le brochettier. Une viande infectée est source de maladie donc un problème de santé publique. Si les structures de l’ONAF sont impliquées dans l’abattage, en cas d’infections elles sauront les dispositions à prendre.

Après abattage, si la viande est de bonne qualité, l’ONAF met un tampon ou une estampille sur la carcasse de la viande pour confirmer qu’elle est propre à la consommation.

Les gens sont curieux de savoir ce que nous faisons, d’autres n’hésitent pas à prendre les dépliants et les prospectus pour s’informer.

Venir au village Evala est une initiative à saluer et une occasion de remercier le MAEH qui a permis à ces institutions ou structures de faire ce déplacement pour mieux expliquer aux populations les services disponibles, et les exhorter à plus d’attention à ce que nous consommons précisément la viande. Là où elle est abattue et transformée.

L’ONAF sert d’infrastructure aux bouchers. Les bouchers viennent abattre le bétail contre la paiement d’une taxe.

Maman Soja : …. Les femmes doivent s’engager dans la transformation du soja.

Depuis plus de 18 ans, maman Soja s’est lancée dans la transformation et la commercialisation de ce haricot magique. Mis à part sa composition (hydroxyde de carbone, vitamine A, vitamine B1, vitamine E, calcium, phosphore, magnésium, vitamine B2 vitamine B6, niacine, vitamine C sodium, et en graisse saturée…) le soja contient des facteurs anti nutritifs et des inhibiteurs de protéase. Pour cela il doit être traité avant sa consommation. Le soja ainsi traité par MAMAN SOJA est transformé en produits cosmétique et alimentaire qui ont des vertus thérapeutiques. La consommation régulière du soja prévient ou guérit plusieurs maladies dont : Diabète, hypertension, insomnie, nerf sciatique, faiblesse sexuelle, éjaculations précoces, l’azoospermie et oligospermie, trouble de ménopause, ménopause précoce, frigidité, démangeaison vaginale, règle douloureuse, perte blanche, fausse couche, obésité, fatigue, arthrose, ulcère, cancer, cœur, artériosclérose, aide-mémoire, kwashiorkor, perte de mémoire passagère.

Les produits alimentaire : thé soja, vita riche enfant et adulte (bouillie), bonne sauce soja, viande soja, couscous soja, fonio soja, lait de soja, huile de soja sans cholestérol, 3 jours soja, soja ma joie, yaourt soja, fromage soja, crème soja.

Les produits cosmétiques : pommade de soja soin corporel, pommade soja pour cheveux, shampoing soja, balzem soja, savon soja. Pommade zinko pour le massage, ovules de soja. 

Participer à cette foire commerciale, vient agrandir mon palmarès de foire. Et comme on le dit, chaque exposition a toujours une particularité que l’exposant pourra toujours capitaliser. Je suis très contente d’être au village Evala pour présenter mes produits à un moment où le gouvernement togolais met un accent sur le développement de la filière soja à travers son projet de cadre intégré renforcé. J’invite mes sœur à se lancer dans la transformation, on sort toujours gagnant. Je remercie le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique d’avoir accepté nous associer à cette belle aventure.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Une rencontre riche et utile au village Evala

22nd juillet, 2017

Le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique a participé du 12 au 23 juillet à la foire commerciale de Kara encore appelé village Evala. Au cours de ce rendez-vous culturel et commercial, le ministère a déplacé ses institutions spécialisées ainsi que les grands projets actuellement en cours d’exécution dans le village. Les responsables du MAEH n’ont pas lésiné sur les moyens pour rendre ce rendez-vous d’échange attrayant et fructueux. Une douzaine de stand ont bénéficié de l’appui technique et financier du MAEH pour participer activement à cette foire. Parmi, les stands de l’agriculture, on retrouve entre autres le stand de l’Agence nationale de sécurité alimentaire du Togo (ANSAT), l’Institut Togolais des recherches agronomiques (ITRA), l’Office national des abattoirs frigorifiques (ONAF), l’Institut de conseils et d’appui aux paysans (ICAT), etc.

Certains exposants partagent avec nous leurs missions et nous livrent leurs impressions sur cette foire.

Une initiative qui en vaut la chandelle à l’ONAF

Nombreux sont ceux qui adorent consommer la viande mais peu savent qu’avant sa consommation elle doit être inspectée par des experts en la matière. C’est ce qui explique la présence de l’Office National des Abattoirs et Frigorifiques (ONAF) à faire le déplacement du village Evala à Kara.

?

Les principales tâches de l’ONAF sont l’abattage et la commercialisation. Ensuite, il met la viande à la disposition des bouchers et des supermarchés via les voitures frigorifiques. Il contractualise avec les bouchers qui sont un maillon essentiel dans la chaîne de la commercialisation et de l’abattage de la viande. En fait, l’ONAF n’a pas sa ferme pour abattre le troupeau, mais c’est dans ses prérogatives que l’ONAF est appelé à fournir ces services. En particulier, l’ONAF dispose de structures d’inspection de la viande de la direction de l’élevage.

L’ONAF intervient pour éviter les abattages clandestins dans les coins et recoins où la viande est très prisée tel que chez le brochettier. Une viande infectée est source de maladie donc un problème de santé publique. Si les structures de l’ONAF sont impliquées dans l’abattage, en cas d’infections elles sauront les dispositions à prendre.

Après abattage, si la viande est de bonne qualité, l’ONAF met un tampon ou une estampille sur la carcasse de la viande pour confirmer qu’elle est propre à la consommation.

Les gens sont curieux de savoir ce que nous faisons, d’autres n’hésitent pas à prendre les dépliants et les prospectus pour s’informer.

Venir au village Evala est une initiative à saluer et une occasion de remercier le MAEH qui a permis à ces institutions ou structures de faire ce déplacement pour mieux expliquer aux populations les services disponibles, et les exhorter à plus d’attention à ce que nous consommons précisément la viande. Là où elle est abattue et transformée.

L’ONAF sert d’infrastructure aux bouchers. Les bouchers viennent abattre le bétail contre la paiement d’une taxe.

Maman Soja : …. Les femmes doivent s’engager dans la transformation du soja.

Depuis plus de 18 ans, maman Soja s’est lancée dans la transformation et la commercialisation de ce haricot magique. Mis à part sa composition (hydroxyde de carbone, vitamine A, vitamine B1, vitamine E, calcium, phosphore, magnésium, vitamine B2 vitamine B6, niacine, vitamine C sodium, et en graisse saturée…) le soja contient des facteurs anti nutritifs et des inhibiteurs de protéase. Pour cela il doit être traité avant sa consommation. Le soja ainsi traité par MAMAN SOJA est transformé en produits cosmétique et alimentaire qui ont des vertus thérapeutiques. La consommation régulière du soja prévient ou guérit plusieurs maladies dont : Diabète, hypertension, insomnie, nerf sciatique, faiblesse sexuelle, éjaculations précoces, l’azoospermie et oligospermie, trouble de ménopause, ménopause précoce, frigidité, démangeaison vaginale, règle douloureuse, perte blanche, fausse couche, obésité, fatigue, arthrose, ulcère, cancer, cœur, artériosclérose, aide-mémoire, kwashiorkor, perte de mémoire passagère.

Les produits alimentaire : thé soja, vita riche enfant et adulte (bouillie), bonne sauce soja, viande soja, couscous soja, fonio soja, lait de soja, huile de soja sans cholestérol, 3 jours soja, soja ma joie, yaourt soja, fromage soja, crème soja.

Les produits cosmétiques : pommade de soja soin corporel, pommade soja pour cheveux, shampoing soja, balzem soja, savon soja. Pommade zinko pour le massage, ovules de soja. 

Participer à cette foire commerciale, vient agrandir mon palmarès de foire. Et comme on le dit, chaque exposition a toujours une particularité que l’exposant pourra toujours capitaliser. Je suis très contente d’être au village Evala pour présenter mes produits à un moment où le gouvernement togolais met un accent sur le développement de la filière soja à travers son projet de cadre intégré renforcé. J’invite mes sœur à se lancer dans la transformation, on sort toujours gagnant. Je remercie le ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique d’avoir accepté nous associer à cette belle aventure.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop