Le régime des armes au Togo doit être connu

En prélude à une session de formation de trois jours à l’intention des organisations de presse prévue du 11 au 13 octobre à Lomé, pour l’appropriation et la mise en œuvre du traité sur le commerce des armes,  la Commission Nationale de la Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres (CNLPAL) a animé une conférence de presse ce mardi.  Cette formation dont l’objectif est de faire un plaidoyer pour l’adoption et la vulgarisation de l’avant-projet de loi relatif au régime des armes au Togo.

Le 2 avril 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le traité sur le commerce des armes (TCA). Ce traité vise à réguler le commerce international des armes conventionnelles à savoir les chars de combat, les véhicules blindés de combats, les systèmes d’artillerie de gros calibre, les avions de combat, les hélicoptères d’attaque, les navires de guerre, les missiles et lance-missiles, les armes légère et de petit calibre. Il compte 130 Etats signataires et 92 Etats parties dont 22 en Afrique.

Le Togo a signé et ratifié ce traité, et il mène plusieurs actions devant l’aider à bénéficier des bénéfices offerts par ce traité. La session qui s’annonce en est une illustration à l’instar d’autres campagnes de sensibilisation et de plaidoyer à l’endroit de la société civile.

Selon Inoussa Bouraïma, vice-président de la CNLPAL, ledit projet de formation vise à développer les capacités de mise en œuvre des acteurs étatiques et de la société civile.

En rappel, la Commission Nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre est créée en 2001 par décret présidentiel. Elle est, à la fois, l’organe de coordination et le point focal au niveau national en ce qui concerne la lutte contre la circulation illicite des armes légères.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Le régime des armes au Togo doit être connu

10th octobre, 2017

En prélude à une session de formation de trois jours à l’intention des organisations de presse prévue du 11 au 13 octobre à Lomé, pour l’appropriation et la mise en œuvre du traité sur le commerce des armes,  la Commission Nationale de la Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères et de Petits Calibres (CNLPAL) a animé une conférence de presse ce mardi.  Cette formation dont l’objectif est de faire un plaidoyer pour l’adoption et la vulgarisation de l’avant-projet de loi relatif au régime des armes au Togo.

Le 2 avril 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté le traité sur le commerce des armes (TCA). Ce traité vise à réguler le commerce international des armes conventionnelles à savoir les chars de combat, les véhicules blindés de combats, les systèmes d’artillerie de gros calibre, les avions de combat, les hélicoptères d’attaque, les navires de guerre, les missiles et lance-missiles, les armes légère et de petit calibre. Il compte 130 Etats signataires et 92 Etats parties dont 22 en Afrique.

Le Togo a signé et ratifié ce traité, et il mène plusieurs actions devant l’aider à bénéficier des bénéfices offerts par ce traité. La session qui s’annonce en est une illustration à l’instar d’autres campagnes de sensibilisation et de plaidoyer à l’endroit de la société civile.

Selon Inoussa Bouraïma, vice-président de la CNLPAL, ledit projet de formation vise à développer les capacités de mise en œuvre des acteurs étatiques et de la société civile.

En rappel, la Commission Nationale de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre est créée en 2001 par décret présidentiel. Elle est, à la fois, l’organe de coordination et le point focal au niveau national en ce qui concerne la lutte contre la circulation illicite des armes légères.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop