Le président Elhadji Yacouba Malam Ali du HCNT prend fonction

Après son élection le 5 mars dernier, le désormais président du Haut Conseil des Nigériens du Togo (HCNT), Elhadji Yacouba Malam Ali vient d’être confirmé dans ses fonctions. L’Ambassadeur du Niger au Togo, Mme Sidibé Fadjimatou Maman Dioula a solennellement procédé à son investiture ce dimanche au palais des congrès devant de nombreux ressortissants nigériens vivant au Togo.  

Cette investiture présidée par Mme l’Ambassadeur indique l’intérêt des autorités nigériennes à l’égard de cette association et marque la fin du processus de mise en place du nouveau bureau exécutif du HCNT.

Pour Mme Sidibé, le HCNT et l’Ambassade doivent mutualiser leurs efforts afin de répondre aux nombreuses aspirations et attentes des nigériens résidant au Togo. Elle a exhorté le président et son équipe à être attentif, patient afin d’instaurer la justice et l’équité au sein de la communauté.

Le nouveau bureau se compose de trois membres à savoir le président Elhadji Yacouba Malam Ali, le secrétaire général Boubacar Nouhou, et le trésorier général Elhadji Mamoudou Souley. Il sera complété avec d’autres membres en tenant compte des différentes régions du Niger.

Selon Boubacar Nouhou, la défense et la sauvegarde des intérêts matériels et moraux des membres de la communauté seront une priorité. Cela ne sera possible que si le bureau est informé de la présence des compatriotes sur le territoire togolais. A cet effet, il exhorte tous les nigériens vivant au Togo de se faire enregistrer auprès de l’ambassade du Niger ou auprès du HCNT afin de faciliter le suivi.

Si la communauté nigérienne vit dans un climat de paix et de bonne coopération avec les populations togolaises, il n’en demeure pas que des conflits les opposent quelque fois notamment pendant l’hivernage et la période de transhumance. A cet effet, les dirigeants des deux Etats mènent des actions, et cela mérite d’être soutenue et vulgarisées à la base, d’où l’importance du HCNT.

Autre priorité de l’équipe de Elhadji Yacouba Malam Ali, l’éducation et la formation civique à la communauté afin que de leurs efforts jaillissent une lueur pour les nigériens restés au pays d’une part et d’autre part pour le respect des lois et règlement du pays hôte, gage d’une intégration régionale réussie.

La communauté nigérienne du Togo est estimée à plus d’un million cinq cent mille ressortissants dont près de 40.000 sont membres du HCNT. On les retrouve sur toute l’étendue du territoire et ils exercent dans les domaines de l’agriculture, le commerce, le transit, l’élevage, etc. Elle joue un rôle non-négligeable dans la dynamique de développement du pays en témoigne la contribution des nigériens de l’extérieur estimée à environ 8% du PIB du Niger.

En prélude, à cette investiture, le HCNT s’est doté d’un nouveau siège.

La cérémonie d’investiture a pris fin par un partage fraternel dans une ambiance festive.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Le président Elhadji Yacouba Malam Ali du HCNT prend fonction

16th juillet, 2017

Après son élection le 5 mars dernier, le désormais président du Haut Conseil des Nigériens du Togo (HCNT), Elhadji Yacouba Malam Ali vient d’être confirmé dans ses fonctions. L’Ambassadeur du Niger au Togo, Mme Sidibé Fadjimatou Maman Dioula a solennellement procédé à son investiture ce dimanche au palais des congrès devant de nombreux ressortissants nigériens vivant au Togo.  

Cette investiture présidée par Mme l’Ambassadeur indique l’intérêt des autorités nigériennes à l’égard de cette association et marque la fin du processus de mise en place du nouveau bureau exécutif du HCNT.

Pour Mme Sidibé, le HCNT et l’Ambassade doivent mutualiser leurs efforts afin de répondre aux nombreuses aspirations et attentes des nigériens résidant au Togo. Elle a exhorté le président et son équipe à être attentif, patient afin d’instaurer la justice et l’équité au sein de la communauté.

Le nouveau bureau se compose de trois membres à savoir le président Elhadji Yacouba Malam Ali, le secrétaire général Boubacar Nouhou, et le trésorier général Elhadji Mamoudou Souley. Il sera complété avec d’autres membres en tenant compte des différentes régions du Niger.

Selon Boubacar Nouhou, la défense et la sauvegarde des intérêts matériels et moraux des membres de la communauté seront une priorité. Cela ne sera possible que si le bureau est informé de la présence des compatriotes sur le territoire togolais. A cet effet, il exhorte tous les nigériens vivant au Togo de se faire enregistrer auprès de l’ambassade du Niger ou auprès du HCNT afin de faciliter le suivi.

Si la communauté nigérienne vit dans un climat de paix et de bonne coopération avec les populations togolaises, il n’en demeure pas que des conflits les opposent quelque fois notamment pendant l’hivernage et la période de transhumance. A cet effet, les dirigeants des deux Etats mènent des actions, et cela mérite d’être soutenue et vulgarisées à la base, d’où l’importance du HCNT.

Autre priorité de l’équipe de Elhadji Yacouba Malam Ali, l’éducation et la formation civique à la communauté afin que de leurs efforts jaillissent une lueur pour les nigériens restés au pays d’une part et d’autre part pour le respect des lois et règlement du pays hôte, gage d’une intégration régionale réussie.

La communauté nigérienne du Togo est estimée à plus d’un million cinq cent mille ressortissants dont près de 40.000 sont membres du HCNT. On les retrouve sur toute l’étendue du territoire et ils exercent dans les domaines de l’agriculture, le commerce, le transit, l’élevage, etc. Elle joue un rôle non-négligeable dans la dynamique de développement du pays en témoigne la contribution des nigériens de l’extérieur estimée à environ 8% du PIB du Niger.

En prélude, à cette investiture, le HCNT s’est doté d’un nouveau siège.

La cérémonie d’investiture a pris fin par un partage fraternel dans une ambiance festive.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop