Opération policière autour du 4ème lac de Lomé

Les forces de sécurité de Zorro bar ont effectué une descente musclée le mercredi 12 juillet dernier le site de construction du 4ème lac de Lomé. Armés de fusils d’assaut, on aurait cru que les policiers effectuaient une simulation ou y allaient traquer des braqueurs. Rien de tout cela.

La vraie raison de la sortie impressionnante des forces de sécurité c’est la chasse aux personnes qui pratiquent la pêche tout autour du lac. La traque s’est soldée par l’arrestation de deux jeunes. Ils sont actuellement en garde à vue au commissariat de Zorro bar.

Dans le quartier Anfamé, la peur et la psychose ont gagné les cœurs des populations et surtout des enfants. Selon Mme Abla Y., son enfant a parlé pendant son sommeil en se référant à la scène vécue dans la journée. 

La mère de Valérie, une résidente du quartier, déplore cette façon de pointer le fusil sur de simples individus comme des gangsters. Ce qui n’est pas du tout un bon spectacle à offrir aux enfants.

En soi, pêcher dans ce bassin n’est pas illégal et pis encore, il n’existe aucun panneau de signalisation tout autour du chantier qui interdise la pêche. Une situation à laquelle il faudrait que les responsables du projet et la société chargée de l’exécution des travaux apportent une solution pour ne pas violer les droits élémentaires des citoyens.

Protéger les enfants pendant les vacances

Les grandes vacances scolaires pointent le nez à grand pas. Les élèves sont à la maison et s’adonnent à divers activités lucratives et culturelles. A Anfamé, les enfants jouent très souvent au ballon sur la berge aménagée par la société Eiffage en charge des travaux. Il arrive souvent que le ballon se retrouve dans le lac. C’est avec l’aide de certains adultes du quartier ou des ouvriers d’Eiffage que les enfants récupèrent le ballon. Jouer au ballon aux abords du lac constitue une menace pour la sécurité des enfants qui seraient tentés d’aller chercher leur ballon dans le lac loin des regards d’adultes.

C’est pour cela, interdire la pêche pendant les travaux de construction du lac s’avère nécessaire et obligatoire. Ainsi, il faudrait mettre des signalisations pour interdire la pêche ou toute activité susceptible de mettre en danger la vie des enfants et des populations riveraines. De plus, les leaders communautaires et les responsables des comités de développement de quartier (CDQ) doivent aussi jouer leur partition en renforçant la sensibilisation des populations sur les risques et dangers que représente la présence de ce lac.

Le recours aux forces de sécurité pour la dissuasion n’est pas mauvais en soi mais c’est la manière avec laquelle elles ont intervenu qui n’est pas appréciée. Selon les témoignages des riverains, au cours de l’intervention des policiers, c’était la course poursuite avec des armes à la main. Heureusement qu’aucune balle n’ait été tirée.

Après le passage des forces de sécurité, les pêcheurs ont tous disparu autour du lac.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Opération policière autour du 4ème lac de Lomé

13th juillet, 2017

Les forces de sécurité de Zorro bar ont effectué une descente musclée le mercredi 12 juillet dernier le site de construction du 4ème lac de Lomé. Armés de fusils d’assaut, on aurait cru que les policiers effectuaient une simulation ou y allaient traquer des braqueurs. Rien de tout cela.

La vraie raison de la sortie impressionnante des forces de sécurité c’est la chasse aux personnes qui pratiquent la pêche tout autour du lac. La traque s’est soldée par l’arrestation de deux jeunes. Ils sont actuellement en garde à vue au commissariat de Zorro bar.

Dans le quartier Anfamé, la peur et la psychose ont gagné les cœurs des populations et surtout des enfants. Selon Mme Abla Y., son enfant a parlé pendant son sommeil en se référant à la scène vécue dans la journée. 

La mère de Valérie, une résidente du quartier, déplore cette façon de pointer le fusil sur de simples individus comme des gangsters. Ce qui n’est pas du tout un bon spectacle à offrir aux enfants.

En soi, pêcher dans ce bassin n’est pas illégal et pis encore, il n’existe aucun panneau de signalisation tout autour du chantier qui interdise la pêche. Une situation à laquelle il faudrait que les responsables du projet et la société chargée de l’exécution des travaux apportent une solution pour ne pas violer les droits élémentaires des citoyens.

Protéger les enfants pendant les vacances

Les grandes vacances scolaires pointent le nez à grand pas. Les élèves sont à la maison et s’adonnent à divers activités lucratives et culturelles. A Anfamé, les enfants jouent très souvent au ballon sur la berge aménagée par la société Eiffage en charge des travaux. Il arrive souvent que le ballon se retrouve dans le lac. C’est avec l’aide de certains adultes du quartier ou des ouvriers d’Eiffage que les enfants récupèrent le ballon. Jouer au ballon aux abords du lac constitue une menace pour la sécurité des enfants qui seraient tentés d’aller chercher leur ballon dans le lac loin des regards d’adultes.

C’est pour cela, interdire la pêche pendant les travaux de construction du lac s’avère nécessaire et obligatoire. Ainsi, il faudrait mettre des signalisations pour interdire la pêche ou toute activité susceptible de mettre en danger la vie des enfants et des populations riveraines. De plus, les leaders communautaires et les responsables des comités de développement de quartier (CDQ) doivent aussi jouer leur partition en renforçant la sensibilisation des populations sur les risques et dangers que représente la présence de ce lac.

Le recours aux forces de sécurité pour la dissuasion n’est pas mauvais en soi mais c’est la manière avec laquelle elles ont intervenu qui n’est pas appréciée. Selon les témoignages des riverains, au cours de l’intervention des policiers, c’était la course poursuite avec des armes à la main. Heureusement qu’aucune balle n’ait été tirée.

Après le passage des forces de sécurité, les pêcheurs ont tous disparu autour du lac.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop