Nouveau record pour l’Afrique subsaharienne selon le rapport Doing Business

Pour la deuxième année consécutive, les économies d’Afrique subsaharienne détiennent le record du nombre de réformes mises en œuvre pour améliorer l’environnement des affaires, selon la dernière édition du rapport Doing Business du Groupe de la Banque mondiale, qui mesure depuis 15 ans désormais la facilité de faire des affaires pour les petites et moyennes entreprises du monde entier.

Dans ce classement, le Togo occupe la 156ème place sur les 190 pays étudiés.

L’an dernier, l’essentiel des efforts de réforme en Afrique subsaharienne a porté sur le commerce transfrontalier et la création d’entreprise (15 réformes dans chacun de ces domaines), devant l’obtention des permis de construire, la région étant à l’origine de 64 % des réformes mises en œuvre dans ce secteur dans le monde (14 sur 22). La Zambie a introduit un système douanier automatisé pour faciliter les échanges transfrontaliers, une amélioration à laquelle ont contribué l’Angola et le Mozambique en renforçant leurs infrastructures portuaires.

L’Afrique subsaharienne est globalement la région la plus représentée dans le classement 2018 des pays les plus réformateurs, avec trois pays placés dans le top 10 mondial : le Malawi, le Nigéria et la Zambie. Au Malawi, les quatre réformes mises en œuvre ont sensiblement amélioré l’obtention de prêts, grâce à l’adoption d’une nouvelle législation qui définit clairement les règles de faillite et à la création d’un bureau de crédit. Au Nigéria, les améliorations portent à la fois sur l’obtention de prêts, le bureau de crédit autorisant désormais les emprunteurs à consulter leurs dossiers, et sur la création d’entreprise, l’introduction de timbres fiscaux électroniques ayant accéléré l’enregistrement des documents. En Zambie, l’obtention de prêts a également progressé, avec l’adoption d’une loi sur les biens meubles et la création d’un registre des nantissements.

Marie-Hélène

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Nouveau record pour l’Afrique subsaharienne selon le rapport Doing Business

31st octobre, 2017

Pour la deuxième année consécutive, les économies d’Afrique subsaharienne détiennent le record du nombre de réformes mises en œuvre pour améliorer l’environnement des affaires, selon la dernière édition du rapport Doing Business du Groupe de la Banque mondiale, qui mesure depuis 15 ans désormais la facilité de faire des affaires pour les petites et moyennes entreprises du monde entier.

Dans ce classement, le Togo occupe la 156ème place sur les 190 pays étudiés.

L’an dernier, l’essentiel des efforts de réforme en Afrique subsaharienne a porté sur le commerce transfrontalier et la création d’entreprise (15 réformes dans chacun de ces domaines), devant l’obtention des permis de construire, la région étant à l’origine de 64 % des réformes mises en œuvre dans ce secteur dans le monde (14 sur 22). La Zambie a introduit un système douanier automatisé pour faciliter les échanges transfrontaliers, une amélioration à laquelle ont contribué l’Angola et le Mozambique en renforçant leurs infrastructures portuaires.

L’Afrique subsaharienne est globalement la région la plus représentée dans le classement 2018 des pays les plus réformateurs, avec trois pays placés dans le top 10 mondial : le Malawi, le Nigéria et la Zambie. Au Malawi, les quatre réformes mises en œuvre ont sensiblement amélioré l’obtention de prêts, grâce à l’adoption d’une nouvelle législation qui définit clairement les règles de faillite et à la création d’un bureau de crédit. Au Nigéria, les améliorations portent à la fois sur l’obtention de prêts, le bureau de crédit autorisant désormais les emprunteurs à consulter leurs dossiers, et sur la création d’entreprise, l’introduction de timbres fiscaux électroniques ayant accéléré l’enregistrement des documents. En Zambie, l’obtention de prêts a également progressé, avec l’adoption d’une loi sur les biens meubles et la création d’un registre des nantissements.

Marie-Hélène

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop