Un nouveau partenaire pour les hommes d’affaires du Togo

Germain Meba, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et Daniel Laidin représentant de la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA) de la Région des pays de la Loire Vendée, en France, ont signé ce mercredi à Lomé, une convention de coopération et de partenariat

Ce nouveau partenariat permettra aux deux parties de renforcer leurs secteurs privés. Il repose en grande partie sur la formation des entrepreneurs afin d’améliorer le rendement de leurs entreprises. Le renforcement de la compétitivité, afin de créer des emplois, notamment pour les jeunes, sous-tend également cette convention.

Un projet de création d’un centre de formation pour matérialiser les échanges expériences entre la CCIT et la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA) de la Région de la Loire Vendée en France, est contenu dans le document.

La CCIT entend ainsi redynamiser le secteur privé togolais et renforcer qualitativement la présence des produits togolais sur le marché international.

Boris Cyriaque

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

Actu Video

Un nouveau partenaire pour les hommes d’affaires du Togo

19th octobre, 2017

Germain Meba, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et Daniel Laidin représentant de la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA) de la Région des pays de la Loire Vendée, en France, ont signé ce mercredi à Lomé, une convention de coopération et de partenariat

Ce nouveau partenariat permettra aux deux parties de renforcer leurs secteurs privés. Il repose en grande partie sur la formation des entrepreneurs afin d’améliorer le rendement de leurs entreprises. Le renforcement de la compétitivité, afin de créer des emplois, notamment pour les jeunes, sous-tend également cette convention.

Un projet de création d’un centre de formation pour matérialiser les échanges expériences entre la CCIT et la Chambre de Métiers et d’Artisanat (CMA) de la Région de la Loire Vendée en France, est contenu dans le document.

La CCIT entend ainsi redynamiser le secteur privé togolais et renforcer qualitativement la présence des produits togolais sur le marché international.

Boris Cyriaque

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop