Marcel Ayendo : ” J’invite mes frères (…) à savourer le contenu de ce livre”

Un nouveau roman dont le titre est « Mana, cette autre femme », écrit par Marcel Mayé Ayendo, administrateur civil à la retraite sera dédicacé ce samedi 4 novembre à Lomé. Il viendra renforcer les rayons des librairies. Dans son premier roman, l’écrivain veut effacer les considérations négatives que la société se fait de la femme tout en mettant l’accent sur certaines qualités qui font d’elle, la femme l’idéale. A la veille de la dédicace de son roman, il explique à notre Rédaction, ce qui l’a conduit à l’écriture.

 

Qui est Marcel Ayendo ?

Né à Momé, dans la préfecture de VO, Marcel Mayé AYENDO est administrateur civil à la retraite. Il a commencé sa carrière en tant qu’instituteur pour devenir un peu plus tard enseignant de français dans les lycées d’Aklakou et de Nyekonakpoè. Son ambition d’acquérir de nouvelles connaissances lui ont ouvert les portes de l’Ecole nationale d’administration (ENA) o il a suivi des cours du cycle 3 option administration générale.

Marcel Ayendo a un parcours exceptionnel car il est autodidacte.

D’où vous est venue l’idée de vous lancer dans la littérature, particulièrement de devenir écrivain?

J’ai une passion particulière pour la lecture. Pendant mes heures creuses, mon meilleur compagnon c’est le livre. La lecture des ouvrages africains m’a amené à m’interroger en ces termes: < pourquoi pas moi ?>. C’est en cherchant à trouver réponse à cette interrogation, que je suis là aujourd’hui avec ce roman.

Que retenir du choix du titre de votre premier roman?

Le choix du titre de mon roman n’est pas fortuit. Dans notre société, les gens ont des idées préconçues des femmes. Ils lui attribuent certaines considérations. Après des observations objectives de la femme, j’ai conclu que l’on se trompe de l’analyse qu’on lui consacre. Elle est plus que ce que l’on pense.

Pourquoi vous êtes focalisé sur la femme?

La femme joue un rôle essentiel dans la société africaine. C’est elle qui a en charge l’éducation des enfants, c’est elle qui gère le ménage, c’est sur elle que l’homme s’appuie pour s’épanouir. Dans mon ouvrage, Mana: Quatrième née de la famille, elle est souvent calme, patiente, brave et lucide. Elle est une force tranquille. Pour moi, ce sont ces qualités de Mana que je voudrais mettre en exergue, la femme idéale.

Quel genre de littérature faites-vous ?

J’adore écrire. Je touche un peu à tous les genres. Dans mon premier ouvrage, j’ai relaté l’histoire dans un roman.

Pourquoi ?

Le roman me permet de bâtir un récit dont le développement, quoique fictif, relate des faits vraisemblables.

A quand la sortie de votre prochaine œuvre ?

Un conseil, mieux un défi, m’a été lancé par feu Professeur LAWSON-BODY en ces termes: “Mon frère Marcel, je t’exhorte à réaliser ce rêve, mais que ce ne soit pas le dernier”. J’affirme qu’un second roman est en chantier. Par la grâce, il paraîtra courant 2018.

Resterez-vous toujours dans le même genre littéraire ?

Non, je ne me limite pas qu’au roman. Un Recueil de Poèmes est en voie d’achèvement inchallah.

Votre mot de fin

J’invite mes frères du Togo, d’Afrique et du monde à savourer le contenu de ce livre de poche. Je suis persuadé qu’ils ne manqueront pas de le relire.

Propos recueillis par Bonaventure N’Coué MAWUVI

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Marcel Ayendo : ” J’invite mes frères (…) à savourer le contenu de ce livre”

3rd novembre, 2017

Un nouveau roman dont le titre est « Mana, cette autre femme », écrit par Marcel Mayé Ayendo, administrateur civil à la retraite sera dédicacé ce samedi 4 novembre à Lomé. Il viendra renforcer les rayons des librairies. Dans son premier roman, l’écrivain veut effacer les considérations négatives que la société se fait de la femme tout en mettant l’accent sur certaines qualités qui font d’elle, la femme l’idéale. A la veille de la dédicace de son roman, il explique à notre Rédaction, ce qui l’a conduit à l’écriture.

 

Qui est Marcel Ayendo ?

Né à Momé, dans la préfecture de VO, Marcel Mayé AYENDO est administrateur civil à la retraite. Il a commencé sa carrière en tant qu’instituteur pour devenir un peu plus tard enseignant de français dans les lycées d’Aklakou et de Nyekonakpoè. Son ambition d’acquérir de nouvelles connaissances lui ont ouvert les portes de l’Ecole nationale d’administration (ENA) o il a suivi des cours du cycle 3 option administration générale.

Marcel Ayendo a un parcours exceptionnel car il est autodidacte.

D’où vous est venue l’idée de vous lancer dans la littérature, particulièrement de devenir écrivain?

J’ai une passion particulière pour la lecture. Pendant mes heures creuses, mon meilleur compagnon c’est le livre. La lecture des ouvrages africains m’a amené à m’interroger en ces termes: < pourquoi pas moi ?>. C’est en cherchant à trouver réponse à cette interrogation, que je suis là aujourd’hui avec ce roman.

Que retenir du choix du titre de votre premier roman?

Le choix du titre de mon roman n’est pas fortuit. Dans notre société, les gens ont des idées préconçues des femmes. Ils lui attribuent certaines considérations. Après des observations objectives de la femme, j’ai conclu que l’on se trompe de l’analyse qu’on lui consacre. Elle est plus que ce que l’on pense.

Pourquoi vous êtes focalisé sur la femme?

La femme joue un rôle essentiel dans la société africaine. C’est elle qui a en charge l’éducation des enfants, c’est elle qui gère le ménage, c’est sur elle que l’homme s’appuie pour s’épanouir. Dans mon ouvrage, Mana: Quatrième née de la famille, elle est souvent calme, patiente, brave et lucide. Elle est une force tranquille. Pour moi, ce sont ces qualités de Mana que je voudrais mettre en exergue, la femme idéale.

Quel genre de littérature faites-vous ?

J’adore écrire. Je touche un peu à tous les genres. Dans mon premier ouvrage, j’ai relaté l’histoire dans un roman.

Pourquoi ?

Le roman me permet de bâtir un récit dont le développement, quoique fictif, relate des faits vraisemblables.

A quand la sortie de votre prochaine œuvre ?

Un conseil, mieux un défi, m’a été lancé par feu Professeur LAWSON-BODY en ces termes: “Mon frère Marcel, je t’exhorte à réaliser ce rêve, mais que ce ne soit pas le dernier”. J’affirme qu’un second roman est en chantier. Par la grâce, il paraîtra courant 2018.

Resterez-vous toujours dans le même genre littéraire ?

Non, je ne me limite pas qu’au roman. Un Recueil de Poèmes est en voie d’achèvement inchallah.

Votre mot de fin

J’invite mes frères du Togo, d’Afrique et du monde à savourer le contenu de ce livre de poche. Je suis persuadé qu’ils ne manqueront pas de le relire.

Propos recueillis par Bonaventure N’Coué MAWUVI

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop