Makhtar Diop attendu à Lomé

Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Monsieur Makhtar Diop, est attendu à Lomé du 5 au 6 avril 2017 pour une visite de travail. 

Cette visite s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale et la République Togolaise, et vise à renforcer le dialogue avec les autorités nationales sur les politiques de développement et discuter de l’appui de la Banque mondiale au pays en matière de développement économique et social.

Au cours de sa visite, Monsieur Diop s’entretiendra avec les plus hautes autorités nationales et avec les membres du gouvernement. Monsieur Diop visitera également le Centre Régional d’Excellence sur les Sciences Aviaires (CERSA) de l’Université de Lomé, financé par la Banque mondiale pour promouvoir le développement de la filière avicole en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Cette visite constitue la première visite officielle de Monsieur Diop au Togo, en dehors d’une brève escale qu’il avait effectuée à Lomé en février 2016 au cours de laquelle il s’était entretenu avec le Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé.  

Le Togo est devenu membre du Groupe de la Banque mondiale le 1er août 1962 et a reçu son premier financement auprès de l’institution en 1968. Au 31 mars 2017, le portefeuille de la Banque mondiale pour le pays compte au total 15 projets en cours d’exécution, représentant un engagement financier total de 195,6 millions de dollars, soit environ 118 milliards de francs CFA. Ces projets couvrent les secteurs de l’éducation, l’agriculture, la santé, l’environnement, les mines, le développement communautaire, la protection sociale et les infrastructures. De nouveaux projets ont été approuvés en 2017 pour apporter un financement additionnel au secteur de l’agriculture (10 millions de dollars), et pour financer de nouveaux projets pour le développement communautaire et la protection sociale (29 millions de dollars) et promouvoir l’employabilité des jeunes en milieux défavorisés (15 millions de dollars). Six autres opérations sont en cours de préparation pour renforcer la gouvernance économique, promouvoir les services logistiques, apporter un deuxième appui financier à l’agriculture, soutenir le secteur de l’énergie, renforcer les infrastructures urbaines à Lomé et dans certaines villes de l’intérieur, et apporter un appui budgétaire pour soutenir les réformes économiques et sectorielles.

Le Groupe de la Banque mondiale est également en train de finaliser sa nouvelle stratégie pour le Togo, qui sera présentée à son Conseil d’administration avant la fin Juin 2017. La visite de Makhtar Diop sera donc l’occasion de réaffirmer l’engagement de la Banque mondiale à accompagner les efforts du Togo en vue de la réduction de la pauvreté et du partage de la prospérité.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Makhtar Diop attendu à Lomé

4th avril, 2017

Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Monsieur Makhtar Diop, est attendu à Lomé du 5 au 6 avril 2017 pour une visite de travail. 

Cette visite s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Groupe de la Banque mondiale et la République Togolaise, et vise à renforcer le dialogue avec les autorités nationales sur les politiques de développement et discuter de l’appui de la Banque mondiale au pays en matière de développement économique et social.

Au cours de sa visite, Monsieur Diop s’entretiendra avec les plus hautes autorités nationales et avec les membres du gouvernement. Monsieur Diop visitera également le Centre Régional d’Excellence sur les Sciences Aviaires (CERSA) de l’Université de Lomé, financé par la Banque mondiale pour promouvoir le développement de la filière avicole en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Cette visite constitue la première visite officielle de Monsieur Diop au Togo, en dehors d’une brève escale qu’il avait effectuée à Lomé en février 2016 au cours de laquelle il s’était entretenu avec le Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé.  

Le Togo est devenu membre du Groupe de la Banque mondiale le 1er août 1962 et a reçu son premier financement auprès de l’institution en 1968. Au 31 mars 2017, le portefeuille de la Banque mondiale pour le pays compte au total 15 projets en cours d’exécution, représentant un engagement financier total de 195,6 millions de dollars, soit environ 118 milliards de francs CFA. Ces projets couvrent les secteurs de l’éducation, l’agriculture, la santé, l’environnement, les mines, le développement communautaire, la protection sociale et les infrastructures. De nouveaux projets ont été approuvés en 2017 pour apporter un financement additionnel au secteur de l’agriculture (10 millions de dollars), et pour financer de nouveaux projets pour le développement communautaire et la protection sociale (29 millions de dollars) et promouvoir l’employabilité des jeunes en milieux défavorisés (15 millions de dollars). Six autres opérations sont en cours de préparation pour renforcer la gouvernance économique, promouvoir les services logistiques, apporter un deuxième appui financier à l’agriculture, soutenir le secteur de l’énergie, renforcer les infrastructures urbaines à Lomé et dans certaines villes de l’intérieur, et apporter un appui budgétaire pour soutenir les réformes économiques et sectorielles.

Le Groupe de la Banque mondiale est également en train de finaliser sa nouvelle stratégie pour le Togo, qui sera présentée à son Conseil d’administration avant la fin Juin 2017. La visite de Makhtar Diop sera donc l’occasion de réaffirmer l’engagement de la Banque mondiale à accompagner les efforts du Togo en vue de la réduction de la pauvreté et du partage de la prospérité.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop