L’art touareg s’exporte aussi vers les Etats-Unis

L’art occupe une place stratégique dans les échanges commerciaux entre l’Afrique et les autres continents. Les touristes en visite sur le continent, n’hésitent pas à s’en procurer comme souvenir avant de retourner dans leur pays d’origine. Si certains artisans ont cette opportunité de percer le marché américain à travers les facilités de l’AGOA, ce n’est pas encore le cas de Mohamedine Akly Ag, maître artisan et décorateur touareg.

Mohamedine Akly Ag est spécialisé dans la bijouterie, la décoration, un peu de tout dans l’art Touareg. Il utilise beaucoup le cuir dans ses œuvres. Au Mali tout comme dans le Sahel, ses œuvres sont prisées et se vendent bien sur le marché sous régional.

Dans le cadre du 16ème forum de l’AGOA qui se tient à Lomé, cet artisan chevronné a fait le déplacement de la capitale togolaise pour non seulement assister à cette rencontre commerciale internationale mais aussi et surtout pour se faire des contacts dans le but de profiter des opportunités qu’offre la loi AGOA.

Différents produits notamment des bijoux en ébène, en argent, en pierre, des bagues, des coffres de décoration, des sabres, des tableaux, des couteaux, des pendentifs, des chaines, sont les échantillons qu’il a fait venir à Lomé pour les présenter aux différents délégués et touristes.

Trouver de nouveaux marchés permettra à cet artisan de valoriser la culture touareg mais en plus assurer un mieux-être à ses collaborateurs et lui. Même qi pour le moment, M. Akly Ag n’exporte pas encore ses produits vers les USA, ce détour de Lomé lui permettra d’avoir l’opportunité de le faire un jour.

Pour information, la production se fait de façon manuelle car c’est de l’artisanat traditionnel. Le travail se fait en groupement dans la région de Kidal et de Ménaka au Mali. Akly Ag a une boutique à l’hôtel Azalaï, et à la maison des artisans de Bamako.

Bonaventure MAWUVI & Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
29° 25°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1013mb
Jeudi
30° 25°
17 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1013mb
Vendredi
29° 25°
16 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

L’art touareg s’exporte aussi vers les Etats-Unis

9th août, 2017

L’art occupe une place stratégique dans les échanges commerciaux entre l’Afrique et les autres continents. Les touristes en visite sur le continent, n’hésitent pas à s’en procurer comme souvenir avant de retourner dans leur pays d’origine. Si certains artisans ont cette opportunité de percer le marché américain à travers les facilités de l’AGOA, ce n’est pas encore le cas de Mohamedine Akly Ag, maître artisan et décorateur touareg.

Mohamedine Akly Ag est spécialisé dans la bijouterie, la décoration, un peu de tout dans l’art Touareg. Il utilise beaucoup le cuir dans ses œuvres. Au Mali tout comme dans le Sahel, ses œuvres sont prisées et se vendent bien sur le marché sous régional.

Dans le cadre du 16ème forum de l’AGOA qui se tient à Lomé, cet artisan chevronné a fait le déplacement de la capitale togolaise pour non seulement assister à cette rencontre commerciale internationale mais aussi et surtout pour se faire des contacts dans le but de profiter des opportunités qu’offre la loi AGOA.

Différents produits notamment des bijoux en ébène, en argent, en pierre, des bagues, des coffres de décoration, des sabres, des tableaux, des couteaux, des pendentifs, des chaines, sont les échantillons qu’il a fait venir à Lomé pour les présenter aux différents délégués et touristes.

Trouver de nouveaux marchés permettra à cet artisan de valoriser la culture touareg mais en plus assurer un mieux-être à ses collaborateurs et lui. Même qi pour le moment, M. Akly Ag n’exporte pas encore ses produits vers les USA, ce détour de Lomé lui permettra d’avoir l’opportunité de le faire un jour.

Pour information, la production se fait de façon manuelle car c’est de l’artisanat traditionnel. Le travail se fait en groupement dans la région de Kidal et de Ménaka au Mali. Akly Ag a une boutique à l’hôtel Azalaï, et à la maison des artisans de Bamako.

Bonaventure MAWUVI & Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop