Dorinel Okondjo, l’éloquent de la paix

Dorinel Okondjo, étudiant en 3ème année génie logiciel à l’Institut Africain d’Administration et d’Etudes Commerciales (IAEC) est le lauréat de la 1ère édition du concours “Rencontres éloquentes” qui s’est tenue ce vendredi à Lomé. Placé sous le thème “Libre ensemble”, ce concours vise à parler de la paix à travers l’art oratoire.

Ce concours a opposé 24 concurrents qui sont les meilleurs des joutes verbales francophones tenues en janvier 2017 sous la coupole de l’association Jeunesse unie pour une nouvelle Afrique (Junia –Togo).

Bien qu’étant surpris et émerveillé du choix porté sur lui, Dorinel Okondjo pense que les gens ont tendance à idéaliser le concept de la paix et à le voir loin de nous. Alors que c’est quelque chose qui est à portée de main. Selon lui, en tant jeunes, nous pouvons apporter quelque chose à travers nos actes, nos paroles au quotidien.

En s’engageant dans cette aventure des “Rencontres éloquentes“, le Wanep-Togo ambitionne de faire des jeunes, des messagers de paix d’une part et d’appeler chacun au vivre ensemble de manière ludique et récréative.

Selon Nora Da-Do Amedzenu-Noviekou, coordinatrice nationale de Wanep-Togo, nous avons été séduit par le talent de ces jeunes et nous espérons que cela ne soit pas seulement un concours puisque l’idée en réalité c’est  que chacun puisse toucher au moins 100 personnes chez lui, soit 2400 personnes touchées.

Un avis partagé par la Représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Kardhiata Lo N’d’iaye qui n’a pas manqué de souligner que son institution soutiendra des initiatives à l’endroit de la jeunesse étant donné que parler et œuvrer pour la paix est un impératif.

Notons que les 4 meilleurs éloquents ont reçu des attestations et une enveloppe. Ceux-ci devraient rencontrer les meilleurs orateurs de la France à Lomé pendant la 34ème session de l’OIF. Avec la délocalisation de la session, certainement que “ces jeunes iront en France pour ce débat”, a indiqué la coordinatrice nationale de Wanep-Togo.

Pour information, les 1ère rencontres éloquentes ont bénéficié de l’appui techniques et financiers du PNUD, l’OIF, l’Institut français, Junia-Togo, Wanep-Togo, etc.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Dorinel Okondjo, l’éloquent de la paix

28th octobre, 2017

Dorinel Okondjo, étudiant en 3ème année génie logiciel à l’Institut Africain d’Administration et d’Etudes Commerciales (IAEC) est le lauréat de la 1ère édition du concours “Rencontres éloquentes” qui s’est tenue ce vendredi à Lomé. Placé sous le thème “Libre ensemble”, ce concours vise à parler de la paix à travers l’art oratoire.

Ce concours a opposé 24 concurrents qui sont les meilleurs des joutes verbales francophones tenues en janvier 2017 sous la coupole de l’association Jeunesse unie pour une nouvelle Afrique (Junia –Togo).

Bien qu’étant surpris et émerveillé du choix porté sur lui, Dorinel Okondjo pense que les gens ont tendance à idéaliser le concept de la paix et à le voir loin de nous. Alors que c’est quelque chose qui est à portée de main. Selon lui, en tant jeunes, nous pouvons apporter quelque chose à travers nos actes, nos paroles au quotidien.

En s’engageant dans cette aventure des “Rencontres éloquentes“, le Wanep-Togo ambitionne de faire des jeunes, des messagers de paix d’une part et d’appeler chacun au vivre ensemble de manière ludique et récréative.

Selon Nora Da-Do Amedzenu-Noviekou, coordinatrice nationale de Wanep-Togo, nous avons été séduit par le talent de ces jeunes et nous espérons que cela ne soit pas seulement un concours puisque l’idée en réalité c’est  que chacun puisse toucher au moins 100 personnes chez lui, soit 2400 personnes touchées.

Un avis partagé par la Représentante résidente du PNUD au Togo, Mme Kardhiata Lo N’d’iaye qui n’a pas manqué de souligner que son institution soutiendra des initiatives à l’endroit de la jeunesse étant donné que parler et œuvrer pour la paix est un impératif.

Notons que les 4 meilleurs éloquents ont reçu des attestations et une enveloppe. Ceux-ci devraient rencontrer les meilleurs orateurs de la France à Lomé pendant la 34ème session de l’OIF. Avec la délocalisation de la session, certainement que “ces jeunes iront en France pour ce débat”, a indiqué la coordinatrice nationale de Wanep-Togo.

Pour information, les 1ère rencontres éloquentes ont bénéficié de l’appui techniques et financiers du PNUD, l’OIF, l’Institut français, Junia-Togo, Wanep-Togo, etc.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop