La CTDDH et le ROADDH appellent les autorités togolaises au respect des droits humains

Plus de 5 millions d’utilisateurs togolais des Technologies de l’Information et de la Communication sont restés dans un black-out du 5 au 10 septembre dernier à la veille d’une manifestation des partis politiques. Cette situation est dénoncée par les organisations de défense des droits humains dont la Coalition Togolaise des Défenseurs des Droits Humains (CTDDH) et le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) dans un communiqué publié ce 12 septembre 2017.

Ces deux organisations déplorent que « cette nouvelle situation de coupure d’internet, couplée du blocage des messageries téléphoniques, viole le droit à l’accès à l’information des populations togolaises et entrave le travail de monitoring des droits de l’homme dans cette période de troubles politiques pendant les cinq (05) jours ».

La CTDDH et le ROADDH attirent l’attention des autorités togolaises  que « le droit de rassemblement et de manifestation est un droit protégé par la Constitution togolaise et les instruments internationaux des droits de l’homme. Il est de l’obligation de l’Etat de protéger la jouissance des droits de l’homme dans le respect de ses engagements nationaux et internationaux ».

Les deux organisations dénoncent la violation des autorités togolaises des dispositions telles que :

– les cinq (05) premiers principes de la Déclaration de l’Union Africaine sur la gouvernance de l’Internet adoptée le mardi 18 octobre 2016 à Durban ;

– l’article 9 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ;

– les articles 1, 2, 4, 5, 8, 10, 12 et 15 de la Résolution A/HRC/32/L.20 du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies ;

– les articles 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques ;

– La résolution A/HRC/32/L.20. du Conseil des Droits de l’Homme in fine qui reconnait l’accès à l’internet comme un droit humain ;

– les articles 2, 3, 9 et 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;

– les articles 6, 9, 19 et 21 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques ;

– les articles 2, 4, 6, 8et 11 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ;

– les principes fondamentaux de la Déclaration de Bamako du 3 Novembre 2000 ;

– le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance ;

– les articles 13, 14 et la première disposition de l’article 15 de la Constitution Togolaise et

– les articles 2, 3, 4 et 9 de la loi togolaise fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifique publique.

La CTDDH et le ROADDH « interpellent les autorités togolaises à veiller à endiguer la régression de la jouissance de tous les droits de l’homme sur son territoire ».

La Coalition Togolaise des Défenseurs des Droits Humains (CTDDH) est créé depuis 2004 et est membre fondateur du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) aux côtés des Coalitions et points focaux du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Liberia, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Léone et du Togo. Elle a pour mission d’œuvrer pour la promotion et la protection des droits des défenseurs des droits humains et des libertés fondamentales au Togo.

Le ROADDH a pour vision de Contribuer à bâtir une Afrique de l’Ouest respectueuse des droits humains où les défenseurs des droits humains mènent avec art et professionnalisme leurs actions de promotion et de protection des droits humains.

Juliana AKLOBESSI

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

La CTDDH et le ROADDH appellent les autorités togolaises au respect des droits humains

12th septembre, 2017

Plus de 5 millions d’utilisateurs togolais des Technologies de l’Information et de la Communication sont restés dans un black-out du 5 au 10 septembre dernier à la veille d’une manifestation des partis politiques. Cette situation est dénoncée par les organisations de défense des droits humains dont la Coalition Togolaise des Défenseurs des Droits Humains (CTDDH) et le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) dans un communiqué publié ce 12 septembre 2017.

Ces deux organisations déplorent que « cette nouvelle situation de coupure d’internet, couplée du blocage des messageries téléphoniques, viole le droit à l’accès à l’information des populations togolaises et entrave le travail de monitoring des droits de l’homme dans cette période de troubles politiques pendant les cinq (05) jours ».

La CTDDH et le ROADDH attirent l’attention des autorités togolaises  que « le droit de rassemblement et de manifestation est un droit protégé par la Constitution togolaise et les instruments internationaux des droits de l’homme. Il est de l’obligation de l’Etat de protéger la jouissance des droits de l’homme dans le respect de ses engagements nationaux et internationaux ».

Les deux organisations dénoncent la violation des autorités togolaises des dispositions telles que :

– les cinq (05) premiers principes de la Déclaration de l’Union Africaine sur la gouvernance de l’Internet adoptée le mardi 18 octobre 2016 à Durban ;

– l’article 9 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ;

– les articles 1, 2, 4, 5, 8, 10, 12 et 15 de la Résolution A/HRC/32/L.20 du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies ;

– les articles 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques ;

– La résolution A/HRC/32/L.20. du Conseil des Droits de l’Homme in fine qui reconnait l’accès à l’internet comme un droit humain ;

– les articles 2, 3, 9 et 20 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ;

– les articles 6, 9, 19 et 21 du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques ;

– les articles 2, 4, 6, 8et 11 de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples ;

– les principes fondamentaux de la Déclaration de Bamako du 3 Novembre 2000 ;

– le Protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance ;

– les articles 13, 14 et la première disposition de l’article 15 de la Constitution Togolaise et

– les articles 2, 3, 4 et 9 de la loi togolaise fixant les conditions d’exercice de la liberté de réunion et de manifestation pacifique publique.

La CTDDH et le ROADDH « interpellent les autorités togolaises à veiller à endiguer la régression de la jouissance de tous les droits de l’homme sur son territoire ».

La Coalition Togolaise des Défenseurs des Droits Humains (CTDDH) est créé depuis 2004 et est membre fondateur du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH) aux côtés des Coalitions et points focaux du Bénin, du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée Bissau, du Liberia, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigéria, du Sénégal, de la Sierra Léone et du Togo. Elle a pour mission d’œuvrer pour la promotion et la protection des droits des défenseurs des droits humains et des libertés fondamentales au Togo.

Le ROADDH a pour vision de Contribuer à bâtir une Afrique de l’Ouest respectueuse des droits humains où les défenseurs des droits humains mènent avec art et professionnalisme leurs actions de promotion et de protection des droits humains.

Juliana AKLOBESSI

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop