La corruption passera bientôt devant la justice

Le Président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et infractions assimilées (HALCIA) Essohana Wiyao a procédé, ce mardi à Lomé, au lancement officiel du Projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption (PPAJCR). Ce projet vise à promouvoir la bonne gouvernance économique et la lutte contre la corruption à travers des actions pilotes en justice.

D’un coût global de 612 854 euros, ce projet permettra de renforcer les capacités de 50 organisations de la société civile, d’informer 4 millions de citoyens togolais sur les défis de la lutte contre la corruption.

Les principaux acteurs devant aider l’ANCE-Togo à atteindre ses objectifs sont les institutions et départements de l’administration publique entre autre les corps de contrôle (Cour des Comptes, Assemblée Nationale, Inspection Générale de l’Etat, Inspection Générale du Trésor, Inspection Générale des Finances, l’Office Togolais des Recettes, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, le Parquet, la HALCIA, etc.

La corruption gangrène le développement économique national, creuse les inégalités sociales et met en péril la paix et la sécurité. La lutte contre la corruption, pense Guglielmo Castaldo, représentant du bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), est donc primordiale pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

Et pour être efficace, la lutte contre la mal-gouvernance nécessite “des actions concertées “, estime Me Félix Sow, vice-président de Transparency International Sénégal.

Selon, le Rvd Père Daniel Nipapé, Président du Conseil d’Administration de l’ANCE-Togo, en l’absence de mesures efficaces, la corruption peut compromettre les efforts d’un pays pour l’instauration d’une bonne gouvernance, réduire considérablement, les ressources disponibles pour la lutte contre la pauvreté.

Le Togo a entrepris depuis 2010 des réformes pour la lutte contre la corruption notamment avec un cadre légal incitatif. En dépit de cela, la corruption existe et se perfectionne.

Nicolas Berlanga-Martinez, l’Ambassadeur de l’Union européenne au Togo a salué la volonté des autorités de disposer d’un cadre légal de lutte contre la corruption tout en réaffirmant la volonté de l’UE à la promotion de la bonne gouvernance

Ce projet exécuté par ANCE-Togo, bénéficie de l’appui conjoint de l’Union européenne à hauteur de 500.000 euros, de la Plateforme des organisations de la société civile pour la transparence et la responsabilité en matière de gouvernance (Ecsoptag) avec 105.000 euros, et le reste apporté par ANCE-Togo.

Des réformes ambitieuses

Conscient des préjudices que la corruption occasionne dans la dynamique de développement du pays, le gouvernement  s’est engagé depuis 2010 dans un processus de réformes dans le but de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique. C’est ainsi que le Togo a ratifié au plan international la convention des Nations Unies contre la drogue et le crime, la convention de l’Union Africaine, la convention de la CEDEAO. Au niveau local, l’Etat a mis en place l’autorité de régulation des marchés publics, l’adoption du code de transparence dans la gestion des lois de finances, l’adoption de la loi de la liberté d’accès à l’information, la création de l’officie togolais de recettes, le renforcement de l’inspection générale de l’Etat, la création de la haute autorité de lutte contre la corruption et des infractions assimilées, la pénalisation de la corruption dans le nouveau code pénal.

Certains de ces instruments fonctionnent déjà tandis que d’autres sont en voie de dynamisation. Le présent projet pilote apportera une vitalité à ces instituions afin de lutter contre la corruption et les infractions assimilées.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

La corruption passera bientôt devant la justice

29th août, 2017

Le Président de la Haute autorité de lutte contre la corruption et infractions assimilées (HALCIA) Essohana Wiyao a procédé, ce mardi à Lomé, au lancement officiel du Projet pilote d’action en justice pour lutter contre la corruption (PPAJCR). Ce projet vise à promouvoir la bonne gouvernance économique et la lutte contre la corruption à travers des actions pilotes en justice.

D’un coût global de 612 854 euros, ce projet permettra de renforcer les capacités de 50 organisations de la société civile, d’informer 4 millions de citoyens togolais sur les défis de la lutte contre la corruption.

Les principaux acteurs devant aider l’ANCE-Togo à atteindre ses objectifs sont les institutions et départements de l’administration publique entre autre les corps de contrôle (Cour des Comptes, Assemblée Nationale, Inspection Générale de l’Etat, Inspection Générale du Trésor, Inspection Générale des Finances, l’Office Togolais des Recettes, l’Autorité de Régulation des Marchés Publics, le Parquet, la HALCIA, etc.

La corruption gangrène le développement économique national, creuse les inégalités sociales et met en péril la paix et la sécurité. La lutte contre la corruption, pense Guglielmo Castaldo, représentant du bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), est donc primordiale pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

Et pour être efficace, la lutte contre la mal-gouvernance nécessite “des actions concertées “, estime Me Félix Sow, vice-président de Transparency International Sénégal.

Selon, le Rvd Père Daniel Nipapé, Président du Conseil d’Administration de l’ANCE-Togo, en l’absence de mesures efficaces, la corruption peut compromettre les efforts d’un pays pour l’instauration d’une bonne gouvernance, réduire considérablement, les ressources disponibles pour la lutte contre la pauvreté.

Le Togo a entrepris depuis 2010 des réformes pour la lutte contre la corruption notamment avec un cadre légal incitatif. En dépit de cela, la corruption existe et se perfectionne.

Nicolas Berlanga-Martinez, l’Ambassadeur de l’Union européenne au Togo a salué la volonté des autorités de disposer d’un cadre légal de lutte contre la corruption tout en réaffirmant la volonté de l’UE à la promotion de la bonne gouvernance

Ce projet exécuté par ANCE-Togo, bénéficie de l’appui conjoint de l’Union européenne à hauteur de 500.000 euros, de la Plateforme des organisations de la société civile pour la transparence et la responsabilité en matière de gouvernance (Ecsoptag) avec 105.000 euros, et le reste apporté par ANCE-Togo.

Des réformes ambitieuses

Conscient des préjudices que la corruption occasionne dans la dynamique de développement du pays, le gouvernement  s’est engagé depuis 2010 dans un processus de réformes dans le but de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique. C’est ainsi que le Togo a ratifié au plan international la convention des Nations Unies contre la drogue et le crime, la convention de l’Union Africaine, la convention de la CEDEAO. Au niveau local, l’Etat a mis en place l’autorité de régulation des marchés publics, l’adoption du code de transparence dans la gestion des lois de finances, l’adoption de la loi de la liberté d’accès à l’information, la création de l’officie togolais de recettes, le renforcement de l’inspection générale de l’Etat, la création de la haute autorité de lutte contre la corruption et des infractions assimilées, la pénalisation de la corruption dans le nouveau code pénal.

Certains de ces instruments fonctionnent déjà tandis que d’autres sont en voie de dynamisation. Le présent projet pilote apportera une vitalité à ces instituions afin de lutter contre la corruption et les infractions assimilées.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop