Les compteurs sont au vert à la Coopec la Fructueuse

La Coopec la Fructueuse se porte bien et son actif net enregistre un taux de progression de 42,63% en 2016. C’est ce que les responsables de l’institution ont annoncé ce samedi 3 juin à Lomé au cours de leur assemblée générale.

Malgré la pluie qui s’abattait ce samedi matin sur la ville de Lomé, les adhérents de la Coopec la Fructueuse n’ont pas hésité à faire massivement le déplacement du Collège Saint Joseph pour assister à l’assemblée générale qui coïncide avec le quinzième anniversaire de l’institution. Ils ne voulaient pas se faire conter les événements.

Selon les responsables de la Fructueuse, le nombre d’épargnant s’élève à 16.585 pour un encourt de crédit estimé à plus de 1,192 milliards de francs CFA soit une progression de 36% par rapport à 2015. Les charges d’exploitation sont passées de 21,91% en 2015 à 19,22% en 2016. Ce qui fait dire que les frais d’exploitation occupent une part acceptable mais gagneraient à mieux maîtriser afin de dégager une marge bénéficiaire.

La satisfaction des responsables concerne le taux de pertes sur prêt qui connait une baisse et s’élève à 0,14% tandis que la norme autorisée par la BCEAO est de 2%.

Selon Chardey Kokouda, président du conseil d’administration, la priorité aujourd’hui à la Coopec la Fructueuse est d’offrir des services de qualité accessibles aux membres pour leur satisfaction. Il a ajouté que dans le souci de promouvoir la bonne gouvernance, l’institution a introduit le manuel de procédures, le code d’éthique et de déontologie, des logiciels facilitant la rapidité des opérations et une bonne gestion pour éviter des risques de tout genre.

La Coopec la Fructueuse reste fidèle à son slogan « ensemble, endiguons la pauvreté » à travers ses microcrédits aux acteurs du secteur informel et formel dans leurs activités génératrices de revenus.

Grâce aux différents prêts de la Fructueuse, j’ai pu asseoir mon commerce et je subviens aux besoins de notre famille aux côtés de mon époux“, en témoigne dame Adjo.

Avis partagé par M. Komi Kokouvi, un menuisier qui bénéficie des microcrédits de la Fructueuse pour l’extension de son atelier et de ses prestation.

La Fructueuse n’entend pas s’arrêter sur ces acquis, elle envisage de nouvelles perspectives qui selon son directeur général M. Djimedo Kouami sont entre autres la viabilité de l’institution sur tous les plans, la capacité de satisfaire chaque client en lui apportant un service correspondant à ses attentes, la professionnalisation des agents acteurs, la vulgarisation du programme d’éducation financière des clients dont la finalité est la capacité de pouvoir épargner de manière considérable, et d’effectuer un choix judicieux des crédits. Il y a aussi l’ouverture de nouvelles agences selon les besoins de la clientèle.

En rappel, la Coopec la Fructueuse est créée en 2002 pour venir en aide aux populations mises en marge par les services de banques classiques. Elle dispose de 05 agences à Lomé.

Anderson AKUE

Related Topics
Auteur
Par
@
Related Posts

In The News

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Association FRALOM

Association FRALOM

Catégories

Actu Video

météo
Mercredi
27° 22°
20 km/h
Humidité:87%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Jeudi
27° 22°
20 km/h
Humidité:85%
Niege:4700m.
Pression:1012mb
Vendredi
28° 23°
19 km/h
Humidité:86%
Niege:4600m.
Pression:1012mb
tiempo.com   +info

Les compteurs sont au vert à la Coopec la Fructueuse

7th juin, 2017

La Coopec la Fructueuse se porte bien et son actif net enregistre un taux de progression de 42,63% en 2016. C’est ce que les responsables de l’institution ont annoncé ce samedi 3 juin à Lomé au cours de leur assemblée générale.

Malgré la pluie qui s’abattait ce samedi matin sur la ville de Lomé, les adhérents de la Coopec la Fructueuse n’ont pas hésité à faire massivement le déplacement du Collège Saint Joseph pour assister à l’assemblée générale qui coïncide avec le quinzième anniversaire de l’institution. Ils ne voulaient pas se faire conter les événements.

Selon les responsables de la Fructueuse, le nombre d’épargnant s’élève à 16.585 pour un encourt de crédit estimé à plus de 1,192 milliards de francs CFA soit une progression de 36% par rapport à 2015. Les charges d’exploitation sont passées de 21,91% en 2015 à 19,22% en 2016. Ce qui fait dire que les frais d’exploitation occupent une part acceptable mais gagneraient à mieux maîtriser afin de dégager une marge bénéficiaire.

La satisfaction des responsables concerne le taux de pertes sur prêt qui connait une baisse et s’élève à 0,14% tandis que la norme autorisée par la BCEAO est de 2%.

Selon Chardey Kokouda, président du conseil d’administration, la priorité aujourd’hui à la Coopec la Fructueuse est d’offrir des services de qualité accessibles aux membres pour leur satisfaction. Il a ajouté que dans le souci de promouvoir la bonne gouvernance, l’institution a introduit le manuel de procédures, le code d’éthique et de déontologie, des logiciels facilitant la rapidité des opérations et une bonne gestion pour éviter des risques de tout genre.

La Coopec la Fructueuse reste fidèle à son slogan « ensemble, endiguons la pauvreté » à travers ses microcrédits aux acteurs du secteur informel et formel dans leurs activités génératrices de revenus.

Grâce aux différents prêts de la Fructueuse, j’ai pu asseoir mon commerce et je subviens aux besoins de notre famille aux côtés de mon époux“, en témoigne dame Adjo.

Avis partagé par M. Komi Kokouvi, un menuisier qui bénéficie des microcrédits de la Fructueuse pour l’extension de son atelier et de ses prestation.

La Fructueuse n’entend pas s’arrêter sur ces acquis, elle envisage de nouvelles perspectives qui selon son directeur général M. Djimedo Kouami sont entre autres la viabilité de l’institution sur tous les plans, la capacité de satisfaire chaque client en lui apportant un service correspondant à ses attentes, la professionnalisation des agents acteurs, la vulgarisation du programme d’éducation financière des clients dont la finalité est la capacité de pouvoir épargner de manière considérable, et d’effectuer un choix judicieux des crédits. Il y a aussi l’ouverture de nouvelles agences selon les besoins de la clientèle.

En rappel, la Coopec la Fructueuse est créée en 2002 pour venir en aide aux populations mises en marge par les services de banques classiques. Elle dispose de 05 agences à Lomé.

Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop