Charles Taylor, condamné pour crimes en Sierra Leone

Charles Taylor, ancien président du Liberia, a été déclaré coupable de crimes en Sierra Leone par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) qui siège à La Haye (Pays-Bas).

L’ex-chef de guerre devenu Président du Libéria par les urnes, Charles Taylor 64 ans a été jugé coupable jeudi de crimes en Sierra Leone et accusé d’avoir plongé une partie de l’Afrique de l’Ouest dans un enchaînement de conflits sanglants dans les années 1990.

Charles Ghankay Dahkpannah Taylor est diplômé d’économie du Bentley College (Massachusetts), il entre en 1979 dans la fonction publique. Accusé en 1983 du détournement de 900.000 dollars, il se réfugie aux Etats-Unis où il est emprisonné avant de s’évader et de fuir en Côte-d’Ivoire, puis en Libye où il passe par des camps d’entraînement.

Six ans plus tard, dans la nuit de Noël 1989, il déclenche au Liberia une des plus atroces guerres civiles du continent africain, recourant notamment au recrutement forcé d’enfants soldats.

Ses combattants, souvent drogués, ont été accusés des plus cruelles tueries et atrocités, mutilations, viols et actes de cannibalisme.

Il avait auparavant été inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité en juin 2003 par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), qui le soupçonne d’avoir alimenté dès mars 1991 dans ce pays voisin la rébellion du Front révolutionnaire uni (RUF) avec lequel il aurait trafiqué armes et diamants.

Le conflit sierra-léonais a duré une décennie (1991-2001) et a fait quelque 120.000 morts.

En mars 2006, Taylor est finalement arrêté et transféré à La Haye. Dans sa cellule du centre de détention de Scheveningen, dans la banlieue de La Haye, il lit la Bible ou des romans politiques et écrit un livre, selon sa famille.

AFP

Auteur
Par
@

In The News

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Actu Video

météo
Mercredi
30° 25°
17 km/h
La pluie:1.1mm
Humidité:83%
Niege:4700m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

08:50h/20:55h
Jeudi
29° 24°
9 km/h
La pluie:4.3mm
Humidité:84%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

09:38h/21:43h
Vendredi
30° 24°
14 km/h
La pluie:1.6mm
Humidité:83%
Niege:4500m.
Pression:1010mb
Sunrise/Sunset
05:46h/17:35h

10:24h/22:31h
tiempo.com   +info

Charles Taylor, condamné pour crimes en Sierra Leone

1st mai, 2012

Charles Taylor, ancien président du Liberia, a été déclaré coupable de crimes en Sierra Leone par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL) qui siège à La Haye (Pays-Bas).

L’ex-chef de guerre devenu Président du Libéria par les urnes, Charles Taylor 64 ans a été jugé coupable jeudi de crimes en Sierra Leone et accusé d’avoir plongé une partie de l’Afrique de l’Ouest dans un enchaînement de conflits sanglants dans les années 1990.

Charles Ghankay Dahkpannah Taylor est diplômé d’économie du Bentley College (Massachusetts), il entre en 1979 dans la fonction publique. Accusé en 1983 du détournement de 900.000 dollars, il se réfugie aux Etats-Unis où il est emprisonné avant de s’évader et de fuir en Côte-d’Ivoire, puis en Libye où il passe par des camps d’entraînement.

Six ans plus tard, dans la nuit de Noël 1989, il déclenche au Liberia une des plus atroces guerres civiles du continent africain, recourant notamment au recrutement forcé d’enfants soldats.

Ses combattants, souvent drogués, ont été accusés des plus cruelles tueries et atrocités, mutilations, viols et actes de cannibalisme.

Il avait auparavant été inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité en juin 2003 par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), qui le soupçonne d’avoir alimenté dès mars 1991 dans ce pays voisin la rébellion du Front révolutionnaire uni (RUF) avec lequel il aurait trafiqué armes et diamants.

Le conflit sierra-léonais a duré une décennie (1991-2001) et a fait quelque 120.000 morts.

En mars 2006, Taylor est finalement arrêté et transféré à La Haye. Dans sa cellule du centre de détention de Scheveningen, dans la banlieue de La Haye, il lit la Bible ou des romans politiques et écrit un livre, selon sa famille.

AFP

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop