Armer les OSC dans le combat pour la transparence et la gouvernance dans le secteur minier

Une vingtaine d’acteurs de la société civile venus de toutes les régions du Togo, membre de la section togolaise de la coalition mondiale « Publiez Ce Que Vous payez (PCQVP) » renforcent leurs capacités depuis ce mardi à Lomé. Cette rencontre permettra aux membres de cette coalition de jouer pleinement et efficacement leur rôle de surveillance pour une meilleure contribution de ce secteur au développement économique, social et environnemental du Togo.
Cette cérémonie présidée par le chef canton de Bè, Togbui Aklassou IV a vu la participation du directeur général des mines et de la géologie, du coordonnateur régional Afrique de l’ouest de PCQVP et du président national de PCQVP.
Placée sous le thème “Contribution des OSC togolaises de PCQVP à faire du secteur minier, gaz et pétrole, un important levier de développement socioéconomique et environnemental du pays à travers la transparence t la bonne gouvernance des industries extractives au Togo”, cette rencontre sera une occasion pour les participants de prendre connaissance du potentiel minier du pays, le cadre politique et juridique qui réglemente le secteur, la norme ITIE, et autres.
Plusieurs communications sont inscrites au programme de cette session de formation qui débouchera sur l’adoption d’un plan stratégique et opérationnel PCQVP-Togo pour l’année 2018.
Selon Pius Kougblénou, président de PCQVP-Togo, la production minière du Togo n’est pas maîtrisée car ce sont les industries qui déclarent ce qu’elles ont produit. Ainsi, il nous faut par la collaboration et la recherche aboutir à des expertises qui permettent d’approuver ou non les chiffres communiqués par ces entreprises.
Pour le président de PCQVP-Togo, le challenge de sa coalition est de maitriser les arcanes qui permettent d’installer la transparence dans les industries extractives et éventuellement l’appropriation de bonnes pratiques qui se font ailleurs.
Pour information, c’est la coalition mondiale de « Publiez Ce Que Vous Payez » qui a donné naissance à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). L’entrée du Togo au processus ITIE fut une volonté du gouvernement suivie deux ans plus tard du lancement de la PCQVP-Togo.
Précisons que cette session de renforcement a bénéficié de l’appui technique et financier de PCQVP mondial.
Anderson AKUE

Auteur
Par
@

In The News

Actu Video

Actu Video

Armer les OSC dans le combat pour la transparence et la gouvernance dans le secteur minier

21st novembre, 2017

Une vingtaine d’acteurs de la société civile venus de toutes les régions du Togo, membre de la section togolaise de la coalition mondiale « Publiez Ce Que Vous payez (PCQVP) » renforcent leurs capacités depuis ce mardi à Lomé. Cette rencontre permettra aux membres de cette coalition de jouer pleinement et efficacement leur rôle de surveillance pour une meilleure contribution de ce secteur au développement économique, social et environnemental du Togo.
Cette cérémonie présidée par le chef canton de Bè, Togbui Aklassou IV a vu la participation du directeur général des mines et de la géologie, du coordonnateur régional Afrique de l’ouest de PCQVP et du président national de PCQVP.
Placée sous le thème “Contribution des OSC togolaises de PCQVP à faire du secteur minier, gaz et pétrole, un important levier de développement socioéconomique et environnemental du pays à travers la transparence t la bonne gouvernance des industries extractives au Togo”, cette rencontre sera une occasion pour les participants de prendre connaissance du potentiel minier du pays, le cadre politique et juridique qui réglemente le secteur, la norme ITIE, et autres.
Plusieurs communications sont inscrites au programme de cette session de formation qui débouchera sur l’adoption d’un plan stratégique et opérationnel PCQVP-Togo pour l’année 2018.
Selon Pius Kougblénou, président de PCQVP-Togo, la production minière du Togo n’est pas maîtrisée car ce sont les industries qui déclarent ce qu’elles ont produit. Ainsi, il nous faut par la collaboration et la recherche aboutir à des expertises qui permettent d’approuver ou non les chiffres communiqués par ces entreprises.
Pour le président de PCQVP-Togo, le challenge de sa coalition est de maitriser les arcanes qui permettent d’installer la transparence dans les industries extractives et éventuellement l’appropriation de bonnes pratiques qui se font ailleurs.
Pour information, c’est la coalition mondiale de « Publiez Ce Que Vous Payez » qui a donné naissance à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). L’entrée du Togo au processus ITIE fut une volonté du gouvernement suivie deux ans plus tard du lancement de la PCQVP-Togo.
Précisons que cette session de renforcement a bénéficié de l’appui technique et financier de PCQVP mondial.
Anderson AKUE

By
@
Aller à la barre d’outils
backtotop